Hébergements Athènes et Attique

Athenes-Acropole-du-Mt-Filopapos_06.jpg

Lors de mes séjours en Grèce, je loge exclusivement dans de petits hôtels ou chambres "chez" l'habitant... qui sont de plus en plus rarement chez l'habitant. Ce sont généralement des chambres ou petits studios totalement indépendants, mais qui permettent malgré tout d'avoir un contact avec les Grecs et de payer des prix très raisonnables. Ne cherchez donc ici ni campings, ni hôtels de luxe.

Athenes-Acropole-du-Mt-Filopapos_06.jpg

Dans le centre d'Athènes

Art Gallery Hôtel

Je viens de découvrir un petit hôtel de charme à deux pas de l'Acropole, où j'ai vraiment été charmée par l'accueil des trois dames qui se relaient à l'accueil et qui de plus parlent français. On est aussi accueilli par les trois chats de la maison. Il est impeccablement tenu, très confortable et au calme. Seul bémol, les chambres à l'arrière donnent sur une sorte de cour très exigüe et qui ne voit jamais le soleil. Par contre celles sur la rue ont un petit balcon. Le petit-déjeuner, sous forme de buffet, se prend au 4ème étage, sur une petite terrasse d'où on a vue sur l'Acropole. Pour une personne, les chambres sont de 45 à 60 € (petit-déjeuner compris), les prix sont négociables selon la durée du séjour.

Pour s'y rendre, c'est simple. Arrêt au métro Syngrou-Fix (2 stations de la place Syntagma), prendre la sortie Drakou pour être du bon côté de la grande avenue Syngrou. Monter la rue piétonne bordée de terrasses de cafés par le côté droit, jusqu'au bout, traverser la rue Veïkou et s'engager à la fourche dans la rue de droite, rue Erechteion. L'hôtel est à gauche au début de la rue. Moins de 5 minutes à pied, même en traînant une valise.

!!! Mauvais plan !!!

J'ai envie de déconseiller l'hôtel Erechteion, rue Apostolou Pavlou à proximité du métro Thisseio. Il figure toujours dans le guide Michelin Grèce, on se demande bien pourquoi. L'accueil est excécrable, la déco inexistante, les salles de bain et le mobilier fatigués. C'est propre et bien situé, mais c'est tout. Les prix sont les mêmes qu'à l'Art Gallery.

Dans les environs d'Athènes et de l'aéroport

Comme j'évite aussi souvent que possible le centre d'Athènes, souvent étouffant, voici quelques adresses pour se loger pas trop loin de l'aéroport sans se ruiner

Le Peri's hôtel

Situé à Loutsa-Artemida, il est tout neuf et tenu par un couple dont le monsieur parle un très bon français. Si la situation de l'hôtel n'est pas fantastique parce que dans une sorte de quartier résidentiel, donc loin de la plage, et avec un seul snack à proximité, il est cependant très pratique si vous revenez d'un circuit en Grèce continentale avec une voiture de location à rendre à l'aéroport. Il vous évite de prendre le métro avec vos bagages après avoir rendu la voiture, pour aller dormir à Athènes, et de refaire le même trajet dans l'autre sens le lendemain pour prendre votre avion. Le patron vient vous chercher à l'aéroport en voiture à l'heure de votre arrivée, et le lendemain il vous ramène à l'aéroport. Vous pouvez envoyer un mail en français pour la réservation en laissant votre numéro de portable et il vous appelle pour mettre ça au point. Comme il n'a qu'une douzaine de chambres, il est prudent de réserver, même hors saison.

Les chambres sont simples mais impeccables, avec balcon et salles d'eau avec douche et WC. Il faut compter 60 € la nuit hors saison pour une personne, petit déjeuner et transfert compris, ce qui n'est vraiment pas cher comparé aux prix des hôtels en ville pour le même confort, sans compter les 14 € aller-retour pour le métro.

Le Var Hôtel

A Lagonisi, sur la route sud qui mène au cap Sounion, après Vouliagmeni. Très pratique si vous devez rendre une voiture de location le lendemain, environ 30 minutes pour se rendre à l'aéroport, itinéraire très facile. Un peu en retrait de la 4 voies qui longe la mer et donc à l'écart du bruit, il comprend un bâtiment principal à étages et de chaque côté des unités de plain-pied style motel. Ces chambres-là sont spacieuses et très confortables, avec terrasse donnant sur le jardin et la piscine, on peut garer son véhicule à l'arrière. Au centre des bâtiments, piscine et bar pour les petits déjeuners. Tenu par une famille plutôt sympathique, avec d'adorables chatons (qui ont dû grandir depuis mon passage !)

Pour les repas, on peut descendre à pied près de la route qui longe la mer, deux ou trois tavernes. Kiosque et quelques commerces également à proximité. La plage est aussi accessible à pied, après le luxueux "resort", mais ce sont des galets et des rochers assez glissants et elle est envahie le week-end par les jeunes athéniens. Les prix sont autour de 70 € la nuit pour une personne hors saison, ce qui n'est pas excessif à proximité de Vouliagmeni qui est la banlieue chic d'Athènes.

Le Kyani Akti, à Porto Rafti

Alternative agréable par rapport à une nuit au centre d'Athènes au retour d'un circuit en voiture de location.

Repartir vers l'aéroport le lendemain matin est un jeu d'enfant et prend environ ½ heure.

L'hôtel est standard avec des chambres bien équipées et balcons donnant sur la mer. Pas mal de circulation sur la route le soir ce qui oblige à dormir fenêtres fermées. J'ai trouvé l'accueil sympathique mais un peu impersonnel. Prix abordables hors saison (40/60 €) pour la banlieue d'Athènes.

L'avantage est de pouvoir passer sa dernière nuit en bord de mer, avec plusieurs restos à proximité. Plusieurs places de parking devant l'hôtel.

Attention ! Même hors saison il est prudent de réserver si on arrive un vendredi ou samedi soir, beaucoup d'Athéniens viennent passer le week end dans le coin.

 

4 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site